Téléphérique

Contrairement aux télécabines, les téléphériques sont toujours « bicâbles », c’est à dire un câble « tracteur » et un autre « porteur ». Ils sont historiquement les plus anciens appareils de transport par câble. Des documents attestent son utilisation dès le XVèmesiècle, aussi bien pour le transport de personnes que de matériaux.

Dès le début du XXème siècle, des téléphériques sont construits dans le monde entier pour promener les touristes. Ils sont alors « à va-et-vient », c’est à dire qu’ils ne possèdent que deux cabines, l’une montant et l’autre descendant, toute deux étant attelées au même câble tracteur. Elles ont par contre chacune leur câble porteur. Il est bien entendu que chacun de ces câbles peut être doublé afin d’accroître la sécurité et d’augenter la charge possible.

En 1935 a été construit le téléphérique du Mont-Revard. Il assure une liaison rapide entre la vallée et le domaine skiable. Il s’avère d’ailleurs être bien plus rapide que le chemin de fer à crémaillière qui datait du mois d’août 1892. De plus d’une heure, le trajet passe à 20 minutes. Deux ans plus tard a été inauguré le téléphérique du Mont-Dore (Massif-Central).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *