Téléski

 

Les téléskis sont, parmi les remontées mécaniques modernes, les appareils les plus rustiques et, de ce fait, parmi les premiers construits. Le principe des téléskis est des plus simple : un cable « tracteur » continu (en boucle) est mû par un ensemble moteur/poulie, et renvoyé par un autre ensemble « poulie/retour ».

On peut distinguer deux types de téléskis :

 

  • les téléskis dits « à enrouleurs », où l’agrès (sellette ou archet) est attelé à un petit câble qui s’enroule dans un tambour accroché au câble tracteur. Ils tolèrent sans problème les creux, les bosses, voire de fortes épaisseurs de neige, le câble s’enroulant ou se déroulant autant que nécessaire. Par contre, le trajet ne peut être que strictement rectiligne. De plus, les pinces sont fixes. La vitesse est donc limitée.
  • les téléskis dits « à perche » où une sellette est solidaire d’une perche téléscopique accrochée au câble tracteur. Il peut sans problème y avoir des virages dans le trajet. Par contre, il faut que la piste soient impécablement entretenue, sans bosse ni creux, et régulièrement damée. Les pinces étant débrayables, la vitesse peut être améliorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *